29/06/2005

Rétrospective

 
Vous parler de lui...
D'une époque de ma vie qui refait surface
Sans douleur aucune
Non, en souriant même!
Par ma lecture actuelle "Faiblesses" d'Anatole Parthes 
Ce livre est un de ses livres préférés.
Je voulais le lire pour savoir ce qui lui plaisait
Je sais sa part d'ombre
Je sais qu'il se bat tous les jours
Moins maintenant
Mais encore quand même
 
Il est ce qu'on appelle un joueur compulsif
Pris de pulsions, il joue
Pas au grattage ... au black jack, à la roulette !! Là où les mises peuvent être hallucinantes...
Il a joué avec le feu, avec l'argent, avec moi, avec les autres
Il a joué
Il a joué
Et il a perdu
Mais au final, je pense que nous avons gagné!
 
1/
J'ai vécu avec lui d'abord sans le savoir...
Je ne vérifie jamais... Je ne compte pas... Encore maintenant, je n'y attache aucune importance...
J'ai découvert a postériori son fonctionnement... avec moi...
Je les appelle "les assauts de la passion"
S'il avait gagné, il revenait à la maison plein d'une énergie et d'une excitation qui le poussait à consommer tout ce qu'il voyait. Il me prenait souvent violemment, me réveillait et me sautait brutalement. La passion du jeu, l'excitation qu'il en recevait débordait dans notre lit. Ses yeux étaient remplis d'ambition, de hauteur. Il m'a dit ensuite que cette énergie lui venait de l'impression qu'il avait de maîtriser le hasard de par son raisonnement. Je vous le dis, ce sont des foutaises!
S'il avait perdu, il revenait silencieux, de très très mauvaise humeur, les yeux dans le vide et le soir, il se lovait dans mes bras, demandant de la tendresse et me serrant à me faire étouffer. Nous ne vivions pas ensemble depuis longtemps. Je n'ai rien vu...
J'étais naïve, éperdument naïve...
Je m'en veux encore parfois de l'avoir été autant... Je comprends toujours pas comment j'ai pu avaler toutes ces couleuvres.
Mais bon!!
 
2/
Et puis j'ai su!
Un soir, la veille d'un départ en vacances, on m'a mise au courant de sa passion du jeu, de sa dépendance maladive, de ses dettes, diable, de ses dettes !!!
Je n'ai jamais vécu sur l'or, je connais la valeur de l'argent, il ne m'est jamais tombé dans les mains comme ça...
Et là, a commencé une période où on m'a conseillé de le surveiller, de le sonder, de l'espionner, de le contrôler...
Alors, si jamais cela vous arrive un jour, ne faites jamais ça!!!
N'essayez pas de contrôler un homme !!! jamais, sauf s'il s'agit d'un mouton, mais alors c'est que ce genre d'homme vous plaît.
J'ai vécu l'enfer...
Vraiment!
L'angoisse, la peur au ventre tout le temps!! tout le temps !!
Faire des comptes alors que j'ai du mal à faire une addition...
Être celle qui vérifie pour contrôler...
Horrible!
Se débrouiller à nous deux...
Et surtout, n'en parler à personne !!!
Tabou terrible que la passion du jeu !!! C'est pourtant bel et bien une maladie!
Pendant deux ans, je n'en ai parlé à personne sauf sa mère ... parfois ...
Rien de tout ça n'a marché!!
Il continuait...
Et j'ai failli tomber dans le piège...
J'y suis allée
Pour voir ce qui l'attirait...
 
 
(à suivre)
 

10:37 Écrit par Lou | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

le hasard l'aléas, les coïncidences, le futur inconnu, l'avenir indéchiffrable
vouloir les contrôler relève d'une vision diabolique.

Écrit par : crassipan | 29/06/2005

A crassipan... Je suis vraiment d'accord !
Infernal !
Merci de ton passage et à bientôt !

Écrit par : Lou | 01/07/2005

et à quand la suite?

Écrit par : carole | 01/07/2005

Les commentaires sont fermés.