26/10/2005

Drôle de chagrin

Je me suis retrouvé face à une mort
Hier soir
Pour moi, ce n'est pas la première fois
 
Elle était âgée
Elle est morte dans son sommeil
Son coeur a lâché
Et elle est partie seule
Dans le noir
Vers ...
Je ne sais pas, je me le demande
 
Une vie n'est rien
Mais je fais tout pour la vivre
 
Je ne la connaissais pas
Je ne l'ai jamais vue
Je ne l'ai jamais entendue
On ne parlait pas la même langue
Mais elle m'était proche
Par lui
 
J'ai préféré me taire
Et juste le prendre dans mes bras
Le gaver de tendresse
Sans rien dire
Embrasser ses yeux gorgés
Elle est la première à le quitter
En passant par le grand portail
Celui qui mène je ne sais où
 
Je n'ai rien dit
A quoi bon ...
Il n'aurait rien entendu ...
Car il était ailleurs ...
Dans ses souvenirs que je ne connais pas
Mais que je comprends
 
 
 
 

08:34 Écrit par Lou | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Silence... Quand le silence se fait, au moment du départ, l'émotion ne trouve pas ses mots, alors...
Belle note sensible, merci.

Écrit par : modimo | 26/10/2005

et le dernier sourire................ alors

Écrit par : carole | 26/10/2005

être là et cela suffit
être ce phare qui ramènera vers le roc après ce voyage de tempête en pleine nuit
être là
sans bruit



ps: courage

Écrit par : le C | 27/10/2005

.. un texte remplie d'emotion... qui peut arriver à n'importe lequel d'entre nous :( courage

Écrit par : VenS | 28/10/2005

Re Modimo: en effet, mieux vaut ne rien dire (par expérience)
Carole: je l'oubliais, c'est vrai !!
Le C: Merci ...
VenS: Merci

Écrit par : Lou | 04/11/2005

Les commentaires sont fermés.