18/07/2006

Lucidité

On me dit de me préserver...

Mais je ne veux pas regretter

De n'avoir pas passé assez de temps

Avec elle ...

Même si la maladie creuse déjà

Son visage de grand-mère

Pour m'effrayer!

 

Alors, je cours d'un bout à l'autre

Pour avoir toujours l'impression

De vivre

Fuir a toujours été mon issue préférée...

 

Alors, me préserver, ne serait-ce pas un peu exagérer...

09:52 Écrit par Lou dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

05/07/2006

Diagnostic

Une grand-mère, c'est tout ce qu'il me reste ...

Pour pouvoir encore parler d'une famille...

Les femmes étaient précoces chez nous...

Elles faisaient des bébés à 18 ans...

J'ai cassé la tradition

C'est comme ça...

Je ne suis pas faite pour ça...

Faut croire ...

 

Mais, elle, cette jeune grand-mère...

N'aurait-elle pas pu être épargnée de ce diagnostic

Sera-t-il fatal, cet horrible crabe?

Il faut attendre les résultats...

On me parle de tumeur primitive...

Primitive ...

Ce mot semble sonner faux dans les mots de la maladie...

Serait-il là pour encore allourdir encore celui de tumeur...

 

L'effondrement remplace la colère

Colère que j'ai contre ces médecins incapables

De voir que ma grand-mère, seul reste de mes racines,

Se fait manger par ces métastases ...

Effondrement de moi ...

 

Même pleurer, je n'y arrive pas ...

Mon ventre, mes yeux sont secs et pourtant

Je bous et brûle ...

Je subis l'autisme de ma souffrance muette et refoulée

Je suis sans mot et ce n'est pas une première.

13:49 Écrit par Lou | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

04/07/2006

Nostalgie de l'aube...

Pourquoi est-ce toujours quand on quitte un endroit qu'on s'aperçoit qu'on y était quand même un peu chez soi...

Est-ce la même chose pour tous ceux qui vivent ailleurs un jour...

J'avais envie d'un ailleurs

J'en avais même un besoin si fort

Que même la Sibérie m'aurait convenu

 

J'en ai bavé parfois, beaucoup et un peu

Du coup, je ne pensais pas m'attacher à ces petites choses

Qui ont rendu ma vie là-bas supportable

Et là, je voudrais parfois revivre juste un peu tout ça

Ou alors avoir tout toujours et tout le temps

 

Mais je suppose que c'est courant

Pas la peine de s'en faire

 

Ici, c'est bizarre

Pas avec Melle M car elle, c'est toujours pareil

Mais je me sens rattrapée par de vieux cauchemars

La proximité de ces êtres me rend nerveuse

Je fais bonne figure

Mais je tremble

 

C'est idiot , alors, je me contrôle mais je flanche...

 

Mais je sais que je leur jetterai leur misère au visage!

Si jamais ils osent...

 

 

09:18 Écrit par Lou | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |