25/08/2006

A ma tendre et courageuse

L'espoir de ses doigts croisés

a été bafoué...

 

Colère?

Non, dépit plutôt...

 

Ainsi va la vie, elle abandonne à bout de force

Elle est calme, sereine même si le mal-être

a repeint son visage de gris

 

Elle a pris sa décision,

elle ne veut plus qu'on s'acharne

J'attends les moments où sa vie

sursaute encore, où la couleur revient un peu

Je profite, j'essaie d'être là

à côté, pour la faire rire

ou pour pleurer

Quand je peux, dès que je peux

 

Elle a tout compris même si c'est

avec ses mots de vieille enfant

Elle a mieux compris mais je me demande

Si elle accepte

Et d'ailleurs, si on peut accepter

 

 

13:08 Écrit par Lou dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

18/08/2006

Détresse amère

Je ne m'attendais pas à autant de déboires.

Mamy s'accroche à un fil et voudrait parfois le lâcher simplement. Son état évolue trop vite pour comprendre quoi que ce soit.

Mon homme retombe dans la merde des spéculations et se sent faible à nouveau.

Ma meilleure amie me montre son intolérance et je l'éloigne. Je n'ai que faire de la morale moralisatrice.

 

J'use les touches du téléphone, du clavier et le levier de vitesse n'en peux plus de mes changements brutaux et désorganisés.

 

Je n'en peux plus de devoir rassurer des gens qui ont tous les droits.

Les coacher et les mettre sur la voie de leurs envies.

Et moi entre chômage et freelance, je m'efforce de jongler avec les missions, les visites à l'hôpital et les banalités essentielles de survie.

Je préfère la liberté mais je paie le prix.

 

Je me sens moche, vide et inutile.

Je dompte ma tignasse et je maquille mes yeux pour faire bonne figure.

Je l'ai toujours fait.

Montrer que je tiens le coup, surtout à elle.

 

Et puis, parfois, sur le chemin de retour, je hurle pour m'échapper un peu.

Je n'essuie plus les larmes, je laisse couler l'horreur de mes yeux.

J'ouvre la porte à ma tristesse dans l'anonymat de l'autoroute car là, je ne fais de mal à personne.

 

 

 

 

 

13:12 Écrit par Lou dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |